Chers lecteurs,

Vous semblez apprécier mes mini reportages autour des livres. Je vais donc vous raconter un peu plus mes aventures livresques.

Dans ma passionnante vie de lectrice (lol) vous pouvez ajouter celui de bénévole à la médiathèque du village. Comme il n'y a pas de bibliothécaire titulaire, nous avons une grande liberté pour diffuser la culture à travers ce lieu. Je ne sais pas comment cela se passe chez vous... chez nous c'est une médiathèque municipale qui fonctionne en partenariat avec la bibliothèque départementale. Cette institution permet aux bénévoles (et professionnels) de se former ou de se tenir au courant de ce qui se passe dans la région, rencontres avec des éditeurs par exemple. Les formations durent toute la journée mais c'est très important de sentir que nous faisons parti d'un réseau. Dans ce cadre là nous avons la possibilité d'aller à La Comédie du livre le vendredi et d'assister à des conférences rien que pour nous. Ensuite cela nous donne des idées lecture, d'expo etc.  dans nos bibliothèques.

149

Cette année le thème était "la littérature grecque"

Le programme de la journée débutait avec un départ à 7h du matin... plus de 2h de bus, l'occasion de discuter avec d'autres collègues et tisser des liens. Il y a les habitués qu'on est content de retrouver. Le département est vaste alors on ne se voit souvent qu'à travers ses rencontres.

Arrivée au pas de charge pour être à l'heure au premier rendez-vous...

095  099

Jardin de la DRAC Occitanie

(Direction régionales action culturelle)

416

lr2l     aude département

 

 

crl

 

Première conférence :

"Balade Littéraire en Grèce" avec Magalie Wiener

424

Pendant plus d'une heure elle nous a présenté une sélections d'auteurs grecs contemporains.

Ce fut très intéressant et instructif. J'ai réalisé que je ne connaissais aucun des auteurs cités. Ni ce qui se faisait en Grèce ses dernières décennies. Avec un regard de lectrice passionnée elle nous a un peu guidé dans les oeuvres de ces auteurs :

Dimitris Dimitriadis

Rhéa Galanaki

Petros Markaris

Ersi Sotiropoulos

Cristos Ikonomou

Dimitri Mastoros

Christos Chryssopoulos

139

contre allee

(photo de la page FB de Languedoc-Roussillon livre et lecture)

Ensuite nous avons rencontré Benoît Verhille le fondateur de la maison d'édition de "La Contre-allée".

On sentait qu'il maîtrisait son sujet. Il a su passer son enthousiasme. C'est toujours intéressant de découvrir comment une petite maison d'édition a été créé, découvrir leur ligne éditoriale, les choix qu'ils doivent faire, comment ils trouvent le matière première. J'aimais déjà ce La contre-allée publiait mais là il y a le petit plus qui donne envie d'explorer leur catalogue.

Une assemblée très attentive et captivée !

 

 

124

123

J'aurais craqué pour "frictions" si j'avais vu l'auteur.

Depuis sa sortie ce livre est dans ma wish list !

105

 

Il fut l'heure de retrouver ma copine qui est venue me rejoindre pour quelques heures.

Un bon sandwich pour avoir l'énergie nécessaire pour aller découvrir toutes les maisons d'éditions présentes et les auteurs.

Nous avons rencontré deux problèmes entre 13 et 14 h certains auteurs étaient ailleurs sans parler de ceux qui ne viennent que le samedi et le dimanche.

130

 

 

119

 

114

115

 

 

111

 

La table ronde dirigée par Monique Subra éditrice (Editions du Cabardès) de l'après-midi concernait un roman "Moi, Jean Pigasse, ouvrier du canal"

117

116

431

Sur la photo : mme Monique Subra (au micro) Marie-Thérèse Delaunay (sous-préfette charché du dossier du Canal du midi),Mme Michèle Teysseyre (autrice), Samuel Vannier (travaille pour les voie navigables de France)

jean-pigasse_387

Ce roman historique donne la parole aux petites gens, ces ouvriers qui au XVIIe siècle ont oeuvré pour la construction du Canal du Midi.
Avec Jean Pigasse, témoin et acteur, nous suivons l’aventure du Canal, nous revivons l’ambiance des chantiers, nous partageons les difficultés des ouvriers comme leur émerveillement face aux innovations techniques, et nous participons à l’édifications des ouvrages d’art : le creusement de la Rigole, le lac de Saint-Ferréol, le pont-canal du Répudre, le tunnel du Malpas…
Nous suivons aussi l’évolution de ce petit bûcheron qui apprendra à lire et à écrire.
Arrivé à la fin de sa vie il laissera à travers ses mémoires le témoignage d’une aventure humaine extraordinaire.

 

*****

C'est le genre de roman qui intéresse les lecteurs de la médiathèque.

Il est très documenté et en même c'est une fiction.

Je vous en dirais plus le jour où je le lirai. Ce n'est pas tout de suite...

*****

 

127

125

128

Vite vite il reste 30 mn...

 

131

129

 

136

Pas d'autographe de Victoria Hislop ! Mais...

Bernard Minier oui... je regardais l'heure... ses lectrices bavardes ne le lâchait pas...

Il est très aimable... il a évité qu'une lectrice de son dernier roman ne nous spoile pas la fin !

134

126


121

135

Rendez-vous à 16h10 au marches du Corum.

Juste à l'heure...

Ce fut trop court!

Derrière photo avant de partir pour 2 h de route !

Il restait encore tant de choses à découvrir ... Un jour je prendrais un week-end de trois jours...

*****

Petit regret cela faisait deux ans que je rencontrais une "animatrice" du site Libfly, car il y existe une action "Libfly en Occitanie" qui est ouverte aux bibliothécaires et aux éditeurs de la région. Ma collègue s'y est inscrite mais cette année la rencontre ne se faisait pas à la Comédie du livre. Et puis l'animatrice que je connaissais est partie vers d'autres aventures.

On revient des formations et de ses "journées professionnelles" reboosté, avec de l'énergie et des idées qu'on voudrait mettre en place et partager, ce qui n'est pas toujours possible car ce n'est pas évident de faire venir les gens pour les animations... Il y a trop de paramètres qui entrent en ligne de compte.

Pourquoi écrire cet article. Pour vous montrer qu'autour de vous certains des fameux bénévoles des petites bibliothèques font tout pour être à la page et créer des activités culturelles à petite échelle.

Je voulais aussi que vous découvriez un autre maillon de la chaîne du livre... entre l'éditeur et le lecteur, il y a les libraires et les bibliothèques. Nous avons parfois des rencontres où des libraires nous font une sélection et cela influence les achats. Dans les grandes structures il y a les "Offices" sélections plus grandes et plus régulières. Ce qui est dommage c'est qu'il y a rarement des petites maisons d'éditions. D'où le travail de structures telles que la DRAC, LR2L ou CRL (d'autres noms selon les régions) qui font tout pour promouvoir les éditeurs locaux. Je ne connais pas les coulisses où tout se négocie et s'organise... Mais ce que je sais c'est que la bibliothécaire (ou bénévole) vous conseillera en fonction de ce qu'elle aura lu et de ce qu'on lui aura présenté !

Vous ne lisez pas les livres de la même façon après avoir discuté avec un éditeur ou un auteur...