Matt7ieu Radenac

Editions Syros,coll. Tempo,  9 janvier 2020, 170 p., 6,95 €

(le site des Editions Syros est actuellement indisponible je mettrai les liens plus tard)

 

Mes Lectures Syros

chronique jeunesse du mercredi

prendre son courage à deux m@il

4e de couv. :

Les échanges savoureux et décomplexés entre un écrivain et une/un ado qui ne dit pas si elle/il est fille ou garçon. Bonne humeur garantie !

Un jour, par défi, Alex envoie un mail au célèbre auteur Filippe Cavreini... Rapidement, ils deviennent amis et confidents, sans que Filippe sache si Alex est une fille ou un garçon (car Alex ne laisse jamais aucun indice dans ses messages !).
Alex et Filippe ont chacun une décision importante à prendre.... Ils vont avoir plus que jamais besoin l'un de l'autre.

Ma chronique :

Ce roman vient de paraître la semaine dernière. Aussitôt entre mes mains aussi dévoré. J’ai eu le plaisir de lire il y a deux ans « Des livres et moi » où l’on découvrait un(e) adolescent(e) engager une correspondance par mail avec un auteur qui n’avait plus goût à la vie. Si au départ c’était pour un devoir de français cela c’est vite transformé en une amitié sincère… Chacun avait besoin de l’autre. Pourquoi je parle de ce roman parce que c’est là que j’ai découvert  Alex et Filippe… Deux ans plus tard la vie à suivi son cours et ils correspondent toujours.

Alex a 15 ans et il/elle a une crise existentielle. Qui est son père, son géniteur dont sa mère n’a jamais voulu lui parler ? il/elle n’a toujours pas révélé à Filippe (et au lecteur) son genre. La personne est plus importante que son sexe. Cela n’empêche pas d’être curieuse mais comme je suis nulle en grammaire je n’ai pas trouvé d’indice grammatical… Alors tantôt on l’imagine en garçon tantôt en fille, selon nos codes et conditionnement je suppose. Le propos de ce roman n’est pas le « genre » ou l’orientation sexuelle. C’est une quête de l’identité filiale, familiale, les origines de sa naissance. C’est un/une ado qui est en conflit avec sa mère. Il va prendre son destin en main, faire ses propres choix…

Ah la famille !!! Voilà un thème qui préoccupe les adolescents, d’où je viens ? qui suis-je ? pour ensuite se demander où vais-je ? Des réflexions somme toutes classiques ajoutez à cela qu’Alex est en seconde un carrefour au niveau des études et qu’il lui faut choisir ses futurs options… On arrête pas de lui demander de faire des choix pour l’avenir alors que son présent et son passé ne sont pas bien définis…

Filippe depuis leur « rencontre virtuelle » a repris goût à la vie et à l’écriture. Il va lui aussi devoir faire un choix et assumer. A nouveau chacun va apporter à l’autre des idées, un soutien.

Le monde des arts (Alex et deux de ces amis font des fresques à la bombe) et écrit des articles pour le journal du lycée, Filippe lui manie les lettre, il va découvrir le 7 e art…

Comme vous pouvez vous en douter avec le titre les technologies informatiques vont jouer un rôle important.

« Prendre son courage à deux m@ail » est un roman épistolaire des temps moderne. Il est entièrement écrit sous forme de mails. Un a un jeu de dialogue qui va s’instaurer. Le roman précédent nous l’avions lu mon fils et moi chacun lisant les mails d’un personnage. Cela donne un côté théâtral. Il y a un côté entraînant avec ce système. Il y a des mails plus ou moins longs et on a une tendance à dire encore un…Le roman est découpé en mois de Novembre à juin. On se dit on va faire par tranche mensuelle… bon moi je n’ai pas résisté et je l’ai dévoré en une soirée.

C’est un dialogue mais où plusieurs personnages vont interagir à travers les deux narrateurs. Ils sont le lien entre deux mondes. Vont-ils trouver les réponses à toutes leurs interrogations face à l’inconnu ?

J'ai failli oublier de vous parler de l'humour, des taquineries et autre second degré. Ce n'est pas parce qu'on parle de choses sérieuses qu'il ne faut pas rire !

C’est un roman sous le signe de l’Amour, passé ou présent ou futur c’est selon. Beaucoup de duo et de couples vont se mettre en place.

Bon vous l’aurez compris j’ai adoré et notamment la pirouette finale ! A la question doit-on lire « des livres et moi » avant ? Ils peuvent se lire indépendamment, car les deux traitent d’un moment de vie, mais en tant que fan je vais vous conseiller de lire les deux !

Je vous laisser découvrir les nombreux rebondissements et les différentes prises de risque de nos personnages et les émotions en tout genre.

Je remercie les Editions Syros de leur confiance.

 

livre et moi