Jérémy Behm

Editions Syros, 10 oct  2020, 198 p., 9,95 €

A partir de 8 ans

 

Mes lectures Syros

Chronique jeunesse du mercredi

metamorphoz

4e de couv. :

Une petite créature débarque… et la vie d’Arthur est bouleversée !

Depuis qu’Arthur a emménagé dans un pavillon tranquille, loin de ses copains, il se sent bien seul. Un soir, il surprend une étrange créature dans la maison d’en face. Ozzie a quatre bras, de grands yeux gris et un pelage chatoyant… Arthur est ravi, Ozzie pourrait bien devenir son ami ! Mais est-ce vraiment une bonne nouvelle ?

 

Mes impressions de lecture :

Chers parents et chers adolescents (en puissance) qui liraient ces quelques lignes je suis sûre que certains points vont vous interpeller.

Arthur finit sa primaire, c’est encore un gamin mais des changements dans sa vie et dans son corps vont venir bouleverser son quotidien.

Arthur est en colère, il a en lui trop d’émotions contenues.

Un bébé est né et cette petite créature accapare toute l’attention de ses parents. Il se sent exclu du cercle. Perte des repères dans le cercle familial.

Cette naissance implique un changement de maison d’où le déménagement. Perte des repères géographiques.

De là découle la perte des copains et changements d’école. Nouvelle perte des repères.

Il vit un enfer car il est harcelé par un trio.  Une parenthèse si c’est votre cas ne vous taisez pas, cherchez de l’aide !

C’est donc dans cet état de fragilité émotionnelle que nous découvrons notre jeune héros.

Dans ce contexte contemporain nous allons retrouver des éléments liés aux contes traditionnels. Nuit  extraordinaire où les astres et leur forces mystérieuses. Du danger de faire un vœu dans ces conditions émotionnelles et planétaires… le vœu va se réaliser mais notre héros ne contrôle plus rien…. Est-ce un vœu temporaire ou irréversible ? A vous de le découvrir.

On bascule un peu dans le roman fantastique avec les phénomènes extraordinaire et l’arrivée d’un « extraterrestre » le fameux « autre ».

Notre héros va subir des transformations qui ne sont pas sans faire penser aux bouleversements de l’adolescence mais de manière hyperbolique.

Apprendre à se connaître au milieu de tout ce chambardement. Ouvrir les yeux sur qui ont est. Affronter la peur de l’inconnu et de l’avenir. Découvrir la force de l’amitié. L’union fait la force. Sans parler des premiers émois amoureux.

On va voir nos personnages apprendre à affronter leur nouvelle vie.

Nous allons passer les différentes étapes du « conte » pour arriver à la conclusion « nos héros ne seront plus jamais les mêmes ». C’est le côté roman initiatique.

Au niveau de la structure et des thématiques abordées, je trouve que c’est un roman qui pourrait être étudié en sixième. Attention !!! Je ne dis pas que c’est un roman « scolaire ».

C’est un roman qui fait appel à la force onirique qui nous permet d’affronter des événements de notre vie quotidienne et grandir.

Dans cette histoire l’effet miroir est important. On a les deux personnages qui vont servir de regard l’un pour l’autre. On a l’idée de se regarder en face. La lune joue aussi dans cette histoire comme un miroir avec aussi l'idée de l'autre côté du miroir.

J’ai adoré le petit clin d’œil à cette nouvelle collection Syros « Oz ». Nous avons le titre « métamorphoz » et Ozzie. On pense évidemment au magicien d’Oz. Le livre se termine avec une interview de Jéremy Behm qui vous explique tout ça…

NB : il est question aussi d’Halloween pour ceux qui préparent des thématiques pour cette période de l’année.

Je remercie les éditions Syros de leur confiance.

 

syros

 

 Qui en parle ?

Jangelis

 

******

 

Du même auteur sur ce blog

Attention pour des adolescents + 13 ans

 

1 million de vues

mon ami arnie