De Saint Augustin à Proust

Edition d’Aude Volpilhac

Folio Classique, nov 2019, 550 p., 9,10 €

Mes lectures Folio

 

A46709(1)

4e de couv.

La lecture n’a pas toujours été une activité solitaire : elle s’est longtemps pratiquée à voix haute, de manière collective, et, partagée dans les salons ou les jardins, fut un élément majeur de la sociabilité. La lecture est une rencontre : entre un lecteur, un texte et un auteur ; mais aussi entre plusieurs lecteurs qui confrontent leurs interprétations. La frontière entre l’écrit et l’oral s’estompe : la lecture vocalise le texte écrit et le prolonge par la conversation, voire la relation amoureuse.
Cette anthologie regroupe une soixantaine de textes (très connus comme rares, français et étrangers) illustrant les différentes manières de lire : les rapports à l’objet-livre, à l’activité de lecture (rêverie, réflexion, méditation…) et au corps du lecteur. Car le plaisir de lire n’est pas seulement intellectuel mais aussi sensuel. On passe progressivement d’une lecture sacrée à une lecture profane, et d’une lecture édifiante à une lecture dangereuse – celle des romans, longtemps accusés de favoriser le vice de la curiosité.
À l’heure où la lecture subit de profondes mutations, ces textes sont autant de témoignages d’une activité qui traverse les siècles et questionne notre rapport à la tradition et à l’altérité.

 

Ma chronique :

J’ai toujours aimé les anthologies qui permettent d’embrasser une époque, un thème ou un genre. J’ai encore mes « Chassang & Senninger » et autres «  Lagarde et Michard » qui m’ont permis d’entrer dans des lectures qui ne faisaient pas partie de ma culture.

C’est toujours difficile de parler d’une anthologie de poésie ou de prose car elle rassemble des textes qui proviennent d’univers si différents. Cependant celle-ci a une thématique bien identifiée.

J’ai choisi cet ouvrage pour le sujet traité : la lecture, une de mes grandes passions. Je ne fais pas d’études et c’est la simple curiosité de lectrice qui m’a attirée. Les différents dossiers qui entourent les extraits des textes originaux sont aussi importants que les œuvres présentées.

J’ai découvert des écrivains et j’ai apprécié que pour chaque extrait soit présenté par Aude Volpilhac dont le « secret de bien lire » est sa spécialité. Ce n’est pas évident de se plonger dans une œuvre classique. Les dossiers permettent d’aller au-delà du plaisir de lire un texte.

Ce n’est pas un livre que l’on lit et que l’on range, c’est un livre que l’on garde sous la main pour y revenir quand l’envie nous vient. Un livre de chevet qui accompagne. Engranger des noms d’écrivains et leur œuvre  je ne sais pas faire. J’ai une mémoire sélective et il y a des tournures de phrases et des façons de penser que j’aime retrouver. Parfois cela donne envie d’aller chercher le livre dont le texte est issu. C’est un exercice que je fais moins parce que j’ai changé de façon de choisir mes lectures, mais je l’ai fait.

C’est un livre qui va plaire aux amateurs de littérature classique, pour ceux qui veulent élargir leur culture générale et pourquoi pas se plonger dans des études. Confronter son opinion face aux écrivains ou face à ce qu’Aude Volpilhac en dit.

C’est une anthologie qui vous permettra aussi de vous créer un carnet à citations en fonction de votre sensibilité aux mots.

Un petit tour d’horizon dans le temps et les styles littéraires en compagnie d'une lectrice avertie. On découvre que la façon d'aborder la lecture à évoluée avec le temps ainsi que la portée de cet acte.

Je remercie les Folio de leur confiance.