Alyson Noël

Trad. : Isabelle St Martin

Editions  Michel Lafon, 25 oct. 2018, 351 p., 14,95 €

Mes lectures Michel Lafon

étrange ville de Grimsly

4e de couv. :

À Trembleterre, tout est magique. Certains peuvent voler, on y suit des cours pour apprendre à tordre les cuillers par la pensée, les chiens donnent naissance à des cochons et, au final, il n’y a que le jeune Grimsly, 12 ans, qui est anormalement ordinaire.
Aussi, quand un malfrat dérobe les ossements du cimetière pour animaux, la source même de la magie de la ville, le pire est à craindre et Trembleterre est en passe de devenir… normale.
Grimsly et ses amis se lancent alors à la recherche des coupables. Au risque de déterrer un complot dangereusement mortel.

 

Ma chronique :

Je découvre l’écriture d’Alyson Noël et une infime partie de son univers, car elle n’en est  pas à son coup d’essai. Dès les premières pages elle a su m’emporter dans le monde de Grimsly, ce garçon normal dans un monde hors norme.

D’ailleurs, le premier sujet abordé est celui de la normalité. Le narrateur « je » c’est  Grimsly Chandleté un garçon de 11 ans. J’ai été surprise que lui l’unique personne à ne pas avoir de pouvoir se dise normal, alors que le reste de la population est « bizarre, étrange », le plus logique aurait été qu’il soit lui l’être anormal, ici la majorité ne l’emporte pas ! Cela s’explique par  le fait qu’ils savent tous qu’ils sont une parenthèse dans le reste du monde, ils vivent  à Trembleterre coupés,  protégés par un dôme de brume et de magie.

Le narrateur raconte depuis son point de vue, le « je » semble renforcer  sa singularité. L’histoire est centrée sur lui, sur sa personne, il est le pivot. On va le voir douter et culpabiliser puiqu'il semble être la cause de tout cces déréglements.

C’est un roman qui parle de magie, de télékinésie, de télépathie, de lévitation, d’oracle…  et comme  pour contrebalancer tout ce côté immatériel, tout semble fait pour qu’on ai le regard tourné vers la terre et les profondeurs. Le cimetière tient un rôle important avec l’ensevelissement. Cette ville est entourée de forêts impénétrables (ronces) et de montagnes presque inaccessibles. Ce contraste crée une ambiance sombre. Surtout qu’il va être question de d’ossements, de racines, de famille, d’origine, de fondations.

L’autre grand thème, c’est le voyage initiatique, avec ses étapes nécessaires pour révéler des secrets. Voyage de formation vers  la découverte de soi, pour grandir et sauver le monde de la magie où il a toujours vécu. En peu de temps la vie de Grimsly et des personnages va basculer, il y aqomme une accélération du temps.

Il va devoir entreprendre ce voyage pour rétablir l’équilibre des forces. Va-t-il faire les bons choix, va-t-il y parvenir ?

Il y a des personnages très sympathiques qui l’entourent et vont jouer un rôle en fonction de leurs aptitudes. Bien entendu il y a le camp des méchants,  ceux qui représentent le « mal » et vont tout faire pour le détruire lui et son monde. #amitié #entraide #humour #peur #manipulation

On retrouve des thèmes classiques du genre : la famille de substitution, la quête de son histoire, la révélation de secrets et des mensonges.  Nous avons aussi le thème de la destinée, l’oracle, les épreuves.

Les chapitres sont assez courts et en entête de chapitre un peut dessin différent qui nous met dans l’ambiance. Les jeunes lecteurs pourront faire des pauses.

C’est un roman qui se dévore. J’ai eu le plaisir de le commencer le soir d’Halloween, ce qui s’y prêtait bien.

J'espère qu'il y aura d'autres aventures de Grimsly Chandleté.

Je remercie les éditions Michel Lafon pour leur confiance

lafon

 

Qui en Parle ?

Jangelis

 

1% rentrée 18