Milena Busquets

Trad. Robert Amutio

Folio, fev. 2017, 186 p., 6,60€

Mes lectures Folio

G00301

4e de couv. :

Après la mort de sa mère, Blanca quitte Barcelone pour s’installer dans la maison de vacances familiale de Cadaqués. Sous le soleil de la Méditerranée, elle cherche l’apaisement. Une troupe disparate et invraisemblable l’accompagne : ses deux ex-maris, ses fils, ses amies Sofía et Elisa, son amant Santi et, bien entendu, sa mère, intellectuelle libre et exigeante. Blanca l’a tant aimée et tant détestée. Elle lui écrit mentalement une lettre et lui dit avec ses mots tendres, drôles et poignants, que face à la mort elle choisit la légèreté, l’été, la vie.

Mon Billet :

J’ai choisi ce roman car je voulais découvrir cette auteure espagnole contemporaine. Ce roman n’a rien d’une lecture de plage malgré la couverture.

C’est un hymne émouvant à la mère absente. C’est plutôt le genre de sujet qui est traité par les hommes qu’on associe à cet amour fort et inconditionnel.

Milena nous parle de deux générations, celle de sa mère, des artistes des années 70 et la sienne, les enfants des années 70.

Ce roman prose un autre regard sur l’Espagne peu conventionnelle. Il nous parle de la fin d’un temps. Avec la mort de la mère il y a forcément un avant et un après mais cela va au-delà de cet événement.

Blanca va convoquer ses souvenirs mais aussi ses amis intimes. Chacun à sa façon l’accompagnera dans cette lente acceptation de l’absence de la mère.

L’histoire est racontée à la première personne, on vit dans l’intimité de Blanca, on suit son cheminement. Elle parle à sa mère.

Le langage parfois cru et une vision sans concession de Blanca, une écorchée vive, nous permet de découvrir le monde sa mère et le sien.

C’est un roman qui parle de maternité et de féminité, de féminisme sans militantisme. Les femmes sont très présentes.

Blanca nous parle d’amitié,  de sexe, de drogue et d’alcool  mais aussi de relations difficiles entre les gens.

Milena Busquets nous parle de la famille au sens large dans un certain milieu. Blanca ne sait pas faire sortir les gens de sa vie, c’est ainsi que ses deux ex-maris sont sous le même toit et son amant a deux pas de la maison familiale. Blanca est le centre de l’attention.

Je remercie les Éditions Folio pour leur confiance.

folio