Shelly King

Editions Préludes, 2015, 374 p., 14,60 €

Trad. Pascale Hass

 

Mes Lectures Préludes

Une Belle lecture pour cet été !

 

coeur entre les pages4e de couv. :

Maggie, 34 ans, vient d’être licenciée de la start-up branchée de la Silicon Valley où elle travaillait. Que faire sinon traîner au Dragonfly, la pittoresque librairie de livres d’occasion ? Lassé de la voir végéter, Dizzy, son meilleur ami, lui propose de participer à un club de lecture. Au programme : L’Amant de Lady Chatterley. Dans l’édition ancienne qu’elle déniche, Maggie découvre une mystérieuse correspondance amoureuse… Cette découverte va bouleverser la vie de la jeune femme et celle de la petite librairie menacée de fermeture par la concurrence. Le tout sous les yeux espiègles de Grendel, le chat qui a élu domicile parmi les rayonnages.

Spirituel, mordant, généreux, Le Coeur entre les pages est un premier roman au charme fou, une histoire à la fois drôle et sensible qui chante la mélodie joyeuse des livres que nous avons aimés.

 

Mon Billet :

J’avais très envie de lire ce roman car il est dans la même lignée de livres feelgood que me plaisent. Cependant j’avais une petite appréhension de retrouver les mêmes idées revisitées. Et bien non, j’ai de bonnes surprises en lisant les aventures de Maggie. J’ai même eu une petite larme à l’œil dans une partie du roman car c’était en adéquation avec ma vie à ce moment là, et surtout que je ne m’y attendais pas.

Dans ce type de roman, j’ai toujours peur de tomber dans le côté  « gnangnan », ce ne fut pas le cas.

Dès que j’ai vu le titre et la couverture j’ai été attirée par ce livre et je ne suis pas déçue j’ai  effectivement j’ai passé un très bon moment.

C’est un roman qui m’a dépaysé car il se déroule dans la silicone Valley, ce n’est pas un lieu habituel dans mes lectures. On est dans le milieu des nouvelles technologies, des startups et un monde vraiment à part, c’est après que  la bulle Internet ait éclatée. Mais on va voir que cet univers peut être plus près que l’on croit du monde des livres papiers.

J’ai retrouvé un de mes thèmes fétiches : la tribu, la famille qu’on se crée. Maggie a choisi de suivre son meilleur ami, sa deuxième famille. Elle n’a pas vraiment coupé les ponts avec ses parents mais elle n’a pas encore dépassé ses souffrances de l’enfance et le manque de communication.  Maggie est en état de fragilité et besoin d'attention... Elle est à un moment charnière de sa vie.

L’amitié, l’acceptation des différences, la rencontre avec l’autre et savoir saisir les opportunités qui se présentent vont permettre aux personnages d’évoluer. Ce roman parle de la rencontre avec soi, afin de savoir qui l’on est et ce que l’on veut comme mode de vie. Baisser sa garde et s’autoriser à vivre pleinement ne sont pas des choses toujours évidentes.

Bien sûr, ce qui m’a attiré, c’est le fait qu’une librairie de livres anciens soit au cœur de l’histoire. Un monde de possibilités et de rencontres s’ouvre à Maggie et à ceux qui sont prêts.

J’ai commencé à noter les livres cités, mais je me suis arrêtée lorsque j’ai vu que soit ils son dans mon univers soit américains (pas traduits). Le fait qu’il y ai des livres que j’ai lu ou que j’ai envie de lire m’a conforté dans l’idée que c’était une lecture pour moi. En même temps il s’agit de « classiques » très connus.

Quand au côté romance, on est loin du rat de bibliothèque effacée mais plutôt dans le genre jeune femme active qui ne veut pas s’engager, carpe Diem. Elle sait ce qu’elle veut et elle n’hésite pas.

C’est un roman qui parle de désirs et d’envies. La sexualité est abordé mais c’est très soft, il y a plus de sensualité et attirance sans pruderie.

Ce qui m’a plu dans le personnage de Maggie c’est qu’on n’a pas affaire à une oie blanche qui attend la fin du roman pour un baiser.

Ce livre parle du monde des rôlistes qui vivent la littérature à leur façon.

Ce roman est structuré en boucle, c'est-à-dire qu’au début dit : «  ils (lecteurs) viennent parce qu’ils sont persuadés qu’un livre a transformé ma vie. Pas un seul d’entre eux ne comprend. Ce n’est pas le livre qui l’a transformé». Elle va donc nous raconter comment cela s’est déroulé.

Il y a deux livres qu’on va suivre « l’amant de Lady Chatterley » et les notes écrites dans la marge. C’est un travail d’écriture intéressant. D’autant qu’elle va intégrer l’histoire principale de Maggie et des ses amis. Au début j’ai cru qu’il y aurait une enquête ou quête pour découvrir les auteurs des notes dans le livre, mais ce sera secondaire.

 

Je remercie les Editions Préludes pour leur confiance.

préludes

 

Voici quelques livres que j'ai lu tous ces romans mais pas tous chroniqués !

cliquez sur les images et vous verrez !

petits mots Grand     les mots entre les mains

amant lady      84 charing street

coeurs cabossés   amours & enchantements