Marcello Simoni

Trad. Serge Filippini

Éditions Michel Lafon, oct. 2016, 428 p, , 19,95€

Mes lectures Michel Lafon

L_Abbaye_des_cent_peches_hd

4e de couv. :

Août 1396. Le Lapis Exilii, une précieuse relique dont le pouvoir est susceptible de faire basculer l’Europe dans un chaos plus destructeur encore que les guerres qui la consument, attire les convoitises du puissant Karel de Luxembourg et du cardinal d’Avignon, prêts à tout pour s’en emparer.

Lorsque le valeureux chevalier Maynard de Rocheblanche reçoit la lourde tâche de le retrouver afin d’empêcher qu’il ne tombe entre de mauvaises mains, il s’élance sur les routes de France et d’Italie.

Mais il ne saurait y avoir de quête sans danger, et celle-ci est loin de faire exception…

Mon billet :

Me voilà partie dans un premier tome d’une trilogie historique à suspens, aux multiples rebondissements, avec un chevalier et une quête ! "La saga du codex Millenarius"

Maynard de Rocheblanche est un chevalier avec un lourd passif et des valeurs de la chevalerie. J’ai adoré le personnage « brun ténébreux et torturé ». il est blessé à la célèbre mais funeste bataille de Crécy. Là, sa vie va prendre un tournant inattendu. Il va entrer en possession d’un élément qui met sa vie en danger, tout en lui donnant un but.

Le voilà au milieu d’une conspiration internationale  dont il n’entrevoit qu’une infime partie de ce qui se trame dans l’ombre. Les enjeux politiques et jeux de pouvoirs. Il devra se battre et être sur ses gardes pour rester en vie.

Maynard va déjouer des tentatives d’assassinat, sans toute fois pouvoir protéger ses proches. Il décide d’utiliser le document secret et mystérieux qui est entre ses mains. On va le suivre dans ses déductions et son périple.

On découvre la France et l’Italie du Moyen Âge, ainsi que tout ce qui touche à la décadence des hauts prélats catholiques. Le Cardinal est très pervers !

On découvre aussi le monde des moniales et de la place des femmes. Les intrigues, les guerres de pouvoir, l’argent. On a même un aperçu des avancées médicales, on assiste même à une opération. Les personnages féminins ont leur importance et ils ne sont pas toujours du côté du bien.

Le roman se divise en trois parties… mais ce n’est que le premier tome d’une trilogie !

C’est un roman qui se dévore sans faim.  c’est un page turner grâce à l’écriture de Marcello  Simoni et au rythme du récit. On apprend beaucoup de choses sur cette période sur les stratégies politiques et sur le symbolisme dans l’art.

A la fin du volume l’auteur explique aussi ce qui part du réel et ce qui est complètement fictif.

J’ai hâte que sorte le prochain volume. Pour voir le bien triompher !

Je remercie les Éditions Michel Lafon pour leur confiance.

Je ne connaissais  pas la trilogie  « Le marchand de livres maudits » du coup ma wish list s’agrandit encore :

 

Le_Marchand_de_livres_maudits_-_Tome_1_poster  La_Bibliotheque_perdue_de_l_alchimiste_poster    Le_labyrinthe_du_bout_du_monde_poster

existent aussi chez pocket!