Adrien Tomas

Editions Mnémos, août 2016, 303 p., 19 €

 

Le mois de Adrien Tomas sur Book en Stock

 

royaume rêvé 1

4e de couv. :

Ils sont les héritiers des clans nordiques.
Ils rêvent d’unifier et de pacifier leurs terres.
Cet espoir se transformera-t-il en cauchemar ?

Voici la geste des jeunes héritiers des clans du Nord et de leurs compagnons. Voici la geste des princes otages, de celles et ceux qui ont pour projet d’unifier les marches du Gel pour en faire leur royaume rêvé, puissant, sûr et juste, gouverné avec sagesse.

Mais leur chemin vers cette quête sera semé d’embûches : le respect du peuple s’arrache dans le sang et les larmes, et la victoire sur leurs ennemis demandera de grands sacrifices. Lorsque le Nord, déjà affaibli par les querelles des Quatre Citadelles, devient la cible des mandragores, redoutables créatures issues des sombres enchantements des Elfes, le doute n’est plus permis : ils sont la dernière chance de survie des marches du Gel. Pour les combattre, les lames, le verbe et la magie seront leurs seules armes.

 

Mon Billet :

J’adore mes copines Dup et Phooka du Blog Book en Stock car elles me font découvrir des petites perles que je ne connais pas la plupart du temps avant qu’elles ne les présentent. Le monde de la fantasy et autres littérature de l’imaginaire sont moins médiatisées et avec « Le mois de… » ces deux spécialistes mettent en avant ces auteurs en les laissant s’exprimer.

J’ai eu la chance d’être sélectionnée pour lire en avant-première le tome 1 d’une trilogie fantasy. Je découvre ainsi l’écriture de cet auteur… et le plaisir de découvrir un autre titre des Editions Mnémos qui ont un bien joli catalogue.

Tout d’abord je veux vous parler du livre objet qui a une couverture très explicite puisque c’est une scène du roman qui est représentée. Puis lorsque vous ouvrez vous avec des rabats qui donnent une jolie finition au livre et qui permettent d’avoir une carte de cet univers avec une couleur de parchemin.  Je suis tout de suite entrée dans cet imaginaire. On retrouve cette carte après la page de titre et avant la présentation des armoiries des trois  clans  qui vont avoir un rôle capital dans cette aventure ainsi qu’une  fiche d’identification.  Tout cela contribue à une bonne mise en conditions du lecteur.

Et puis vient  l’histoire….

Me voilà dans de bonnes dispositions… prête à tout !

Chaque chapitre porte le nom d’un personnage. Bien que le texte soit à la troisième personne, c’est comme si l’auteur éclairait un personnage pour faire avancer l’histoire, ou nous informer sur les lieux et les histoires passées  à travers lui. On découvre ainsi les différents clans et les liens entre eux, les guerres  qui les ont divisés ainsi que  les statuts,  rôles et les intentions de chaque personnage : esclaves, héritiers, libres… On découvre un royaume en grand danger. Les manipulations des uns et l’apprentissage des autres font que de nombreuses pistes s’ouvrent au lecteur.

Les premiers chapitres court donnaient l’impression d’une vaste mise en place des protagonistes, mais au fur et à mesure que l’histoire avance les personnages acquièrent des nuances et de la profondeur. On se rend compte que leur complexité joue un rôle dans la stratégie de défense autour de la princesse.

Au départ on a des rôles bien définis et puis on se rend compte que les personnages ne sont pas forcément ce qu’on nous a initialement présenté. Ils  sont pour la plupart des pions sur un échiquier mais Adrien Tomas nous balade … à la fin qui est le gentil et le méchant, le traite et l’ami loyal ? Même les personnages entre eux vont faire de drôles de découvertes. Il va y avoir un début un milieu bien développé et une fin même si ce n’est qu’un premier pas

Il y a une histoire parallèle qui s’appelle « projet 68 » que l’on voit en arrière plan mais qui n’est pas trop développé juste ce qu’il faut pour accrocher le lecteur… et comme on dit la suite dans le prochain épisode.

Il y a des scènes étranges et horribles qu’on ne comprend qu’à la fin, Adrien Tomas laisse le lecteur dans l’expectative…

Au début je lisais tranquillement et puis est arrivé un moment où je n’ai plus lâché le livre jusqu’à la fin.

De quoi parle ce roman fantasy…  de la fin d’une époque et de la venue d’une nouvelle génération avec une  vision plus globale du problème. Ont-ils raison ou tord ? Que vont-ils arriver à faire ? Ils ont entre 13 et 17 ans en face d’eux et autour d’eux des anciens qui s’accrochent au pouvoir.

Il va y avoir des batailles, des combats homériques contre des créatures cauchemardesques. Il y aura des blessés et  des morts, des larmes et du sang.  Il va y avoir de la violence et de la douceur, du sexe, de l’amitié et des trahisons… Il va y avoir de nombreux rebondissements jusqu’à la dernière page !

Un grand nombre de personnages vont venir interférer dans les projets d’un petit groupe, mais on se repère bien grâce aux titres de chapitre. On a une multitude de pièces de puzzle, nous sommes dans un premier tome et il faut bien asseoir les bases de la trilogie.

Il y a aussi des touches d’humour. Je pense notamment à ce qui entoure le bandit et sa mère qui vraiment n’ont pas de chance. Chamailleries et petites piques  vont pimenter la sauce. Il y a des personnages qui connaissent des secrets que nous ne découvrirons qu’en partie à la fin de ce premier tome et qui se délectent de certaines situations.

Il y a toute une thématique sur l’absent et sur l’autre qui rend ce qui nous est conté comme une scène de théâtre. Cette part d’immatériel  et ces présences fantomatiques  semblent  se jouer des personnages et du lecteur. Un jeu de miroir aux alouettes…  C’est difficile d’expliquer cette sensation, il faudrait se pencher plus longuement sur le texte pour savoir si ce n’est pas simplement une sensation de lecteur.

Vous l’aurez compris ce roman m’a énormément plu.

Je remercie les Editions Mnémos et Book en stock pour cette découverte… Et maintenant il va falloir attendre plusieurs mois pour connaître la suite des aventures des Epines et de ce Royaume rêvé. Ce royaume verra-t-il le jour ? 

Vous l'aurez compris ma wish list va encore augmenter  puisque je n'ai pas les autres romans de cet auteur !

 

ATTENTION SEPTEMBRE C EST LE MOIS DE ... ADRIEN TOMAS !

adrien tomas

 

Capturer% rentrée 2016